semi remorque
Alimentation Transport et logistique

Semi-remorque : le froid au service de la performance

Episode #3 : SÉRIE SEMI-REMORQUE – Il était une fois… l’histoire du froid artificiel ! Tout commence au milieu du 19è siècle, alors que l’exode rural fait disparaître la filière courte, il devient nécessaire de conserver les denrées d’une nouvelle manière. Parce que garantir à ses clients une chaîne du froid optimale est essentiel, partons à la découverte des innovations au service de la performance frigorifique.

Charles Tellier, un ingénieur français met au point plusieurs techniques pour maintenir au froid les aliments : il crée la première machine frigorifique à circulation de gaz ammoniac liquéfié et la première usine mondiale de conservation de la viande. En 1870, il transforme un bateau et en isole la cale, on nomme le bateau “le Frigorifique”. La traversée de l’Atlantique fut un succès : après 105 jours, les 30 tonnes de viandes arrivèrent en très bon état en Argentine.

C’est l’inventeur américain Frederick McKinley Jones, co-fondateur de Thermo King, à qui l’on devra quelques années plus tard, de nombreuses avancées technologiques afin d’améliorer le transport longue distance des denrées périssables.

C’est le début de la chaîne du froid… Depuis, les normes et la science n’ont fait que progresser pour permettre à nos aliments, notamment, de se conserver de manière optimale lors de leur voyage jusqu’à nos assiettes.

Le froid : différentes températures en fonction des produits

Plusieurs “froids” sont nécessaires à la bonne conservation des produits de consommation, selon que ceux-ci soient frais (PFT – produits frais traditionnels), industriels (PFI – produits frais industriels), ou surgelés. Le tout régie par la réglementation ATP (Accord relatif aux Transports internationaux de denrées Périssables), en vigueur dans plus de 50 pays.

A chaque produit, sa gestion du froid. Les produits frais se transportent à une température comprise entre +2 et +15 degrés, selon le type d’aliments : c’est le froid positif. Côté surgelés, la température doit être maintenue entre -18 et -25 degrés : c’est le froid négatif. Toutes les catégories d’aliments étant également sensibles au taux d’humidité, l’hygrométrie sera également à prendre en compte durant le transport.

La biotech : fer de lance pour l’innovation frigorifique

Les produits de santé issus des biotechnologies se généralisent; un médicament sur deux mis sur le marché étant thermosensible, les produits issus de cellules vivantes ont dû eux-aussi, renforcer leur réglementation notamment en ce qui concerne leur transport.

Transport frigorifique : décomposition d’un semi-remorque réfrigéré

Le véhicule réfrigéré se compose d’une caisse isotherme, elle-même alimentée par un groupe frigorifique.

La carrosserie est généralement isolée de polystyrène expansé et revêtue de matériaux isolants: panneaux lisse polyester ou métalliques

Le saviez-vous ? Le vide étant le meilleur isolant, il existe de plus en plus d’innovations sur les caisses à doubles paroies, isolées par le vide. “Nous n’en sommes qu’au début de l’isolation par le vide, les véhicules équipés de cette solution sont des prototypes; En revanche, cette solution est promise à un bel avenir” affirme Rémi Paing, consultant Fraikin.

Plusieurs typologies de caisses existent : à double étage, mono température ou multi température (des cloisons viennent segmenter la caisse et permettent de gérer plusieurs températures). Certaines caisses sont également dédiées au transport de la viande ou de fleurs et nécessitent des aménagements spécifiques.

Le groupe froid est, lui, historiquement composé d’un compresseur, d’un évaporateur et d’un condenseur. Le groupe produit traditionnellement du froid grâce à un moteur diesel; sur les porteurs, il peut être entraîné par le moteur du véhicule. Ce carburant étant consommateur d’énergie fossile et générateur de bruit, il est nécessaire de veiller à ce que la technologie employée soit en phase avec les nouvelles tendances..

Semi-remorques : les alternatives pour un groupe froid plus écologique

GNC, GNL ou biodiesel, électricité, les nouvelles énergies viennent peu à peu remplacer les motorisations traditionnelles des moteurs des véhicules. L’une d’elles, le GNC, ou gaz naturel compressé, est de plus en plus répandue. Fraikin a d’ailleurs accompagné Fresh&Loc, spécialiste logistique du groupe Globe Express, dans la fourniture d’ une flotte de sept véhicules réfrigérés fonctionnant au GNC.

Un groupe froid à l’hydrogène : solution du futur

Plusieurs carrossiers et constructeurs testent une alimentation par hydrogène, qui se transforme en électricité grâce à une pile à combustible. Une technique verte (si l’hydrogène est d’origine décarbonée) et silencieuse qui assure deux jours d’autonomie en longue distance et un approvisionnement en dix minutes !

La cryogénie : une alternative prometteuse

Le groupe froid utilise l’azote liquide à -196°C qui passe dans un échangeur de chaleur, et refroidit le compartiment de chargement deux fois plus rapidement qu’un groupe froid diesel, tout en réduisant l’empreinte carbone de 80 % !

Fort de ses partenariats avec Chéreau et Air Liquide, Fraikin a pu déployer la technologie de la cryogénie afin de l’appliquer aux semi-remorques. C’est à la demande du groupe U que les experts Fraikin ont participé au développement de cette technologie. En effet, U logistique souhaitait louer des tracteurs routiers alimentés au GNV et des semi-remorques équipées d’un groupe froid fonctionnant à l’azote liquide, afin d’entamer une véritable démarche de développement durable.

Le rideau d’air pour conserver la température

Afin de conserver le froid de la caisse lors de l’ouverture des portes, un système innovant de rideau d’air est installé à l’arrière du semi-remorque.

“Avant, nous placions des lamelles plastiques pour éviter la déperdition de température à l’ouverture des portes de la semi-remorque.” explique Olivier Dutrech, directeur de l’innovation chez Fraikin.

Désormais, “Le rideau d’air préléve de l’air ambiant a l’intérieure de la caisse ou à l’extérieur (selon les fabricants) et le propulse à grande vitesse et faible largeur vers le plancher. On créé une lame d’air.” ajoute Rémi Paing.

Le label PIEK : gage de silence pour des livraisons froides et discrètes

“Nous travaillons sur la réduction de l’empreinte sonore du véhicule dans sa globalité. Pour une semi-remorque frigorifique cela signifie groupe froid à faibles émissions sonores, des matériaux absorbants à l’intérieur de la semi ainsi qu’un hayon qui recouvert d’un revêtement spécifique afin de limiter le bruit au maximum” ajoute Olivier Dutrech.

En plus de veiller au respect de l’environnement en rejetant le moins de CO2 possible, les technologies innovantes le sont aussi au niveau desnuisances sonores. De plus en plus de villes imposent aux transporteurs de livrer sur des créneaux horaires précis, notamment nocturnes, afin de ne pas déranger les riverains et pour fluidifier la circulation en journée.

Pour répondre à cette contrainte, la certification PIEK, reconnue dans la démarche Certibruit, garantit que les véhicules qui effectuent des livraisons entre 23h et 7h n’excèdent pas 60 décibels.

En bref

Les réglementations, qu’elles viennent de mesures environnementales ou afin d’assurer notre santé, poussent les l’industrie à se réinventer pour une innovation permanente du froid. Qu’il s’agisse de la caisse ou de la motorisation du groupe froid, les sujets d’amélioration sont légions afin de garantir une chaîne du froid optimale à tous les acteurs du secteur, ainsi qu’une conformité parfaite avec la législation.

Pour aller plus loin :

Restez connecté aux innovations des semi-remorques ! Notre série est terminée : Retrouvez les deux autres épisodes, consacrés à l’aérodynamisme (#2) et à la sécurité (#1)

sources :

https://www.abcclim.net/chaine-du-froid.html#:~:text=En%201869%2C%20%C3%A0%20Auteuil%2C%20la,froid%20artificiel%20vit%20le%20jour.&text=Son%20arriv%C3%A9e%20en%20Argentine%2C%20105,de%20la%20cha%C3%AEne%20de%20froid

https://sofrigam.com/fr/article/27-chaine-du-froid-des-produits-de-sante-une-logistique-aux-enjeux-considerables

https://www.camion-occasion.com/le-blog/71-le-camion-frigorifique-un-vehicule-essentiel-au-transport-des-denrees-sensibles.html

https://invention-europe.com/

http://www.autoritecompetenteatp.cemafroid.fr/reglementation.htm

Partagez cet article
Partagez cet article