Alimentation Transport et logistique

Liquides alimentaires : un transport sécurisé

Livrer vite ! Confrontée au transport de liquides alimentaires qui contiennent de moins en moins, voire plus du tout, d’additifs de conservation, l’industrie agroalimentaire ne cesse d’innover pour répondre aux exigences de sécurité sanitaire. Transporter des liquides alimentaires nécessite donc une logistique spécifique : un camion adapté, qui répond aux normes de sécurité et d’hygiène et une chaîne de livraison optimale.

Tous les liquides alimentaires n’ayant pas la même viscosité, ils ne peuvent pas être transportés dans les mêmes conditions. Ne seront considérés comme “liquides alimentaires” par l’industrie du transport que les liquides dont la viscosité reste constante et non ceux dont la viscosité augmente par le principe d’agitation (fluides rhéoépaississants).

Est considéré comme liquide alimentaire, un liquide dont la propriété physique épouse le volume interne du récipient qui le contient, doit être véhiculé par une pompe dans une canalisation en y circulant selon les différents régimes connus : turbulent, laminaire, et piston. Pourront donc être considérés comme liquides alimentaires le lait, le vin, les jus de fruits, les huiles, le vinaigre, la bière, l’eau plate ou gazeuse, ou encore le miel et les oeufs. En revanche, une soupe avec des petits morceaux par exemple, ne pourra pas être transportée de la même manière car la sédimentation des parties solides pourrait provoquer des encombrements dans les tuyaux lors du transfert.

Transport de liquides alimentaires : l’hygiène pour mot d’ordre

Pour qu’un moyen de locomotion soit apte à transporter des liquides alimentaires, il doit répondre à plusieurs critères. L’hygiène doit bien sûr être irréprochable, à l’intérieur, comme à l’extérieur. Ce dernier doit être facilement nettoyable et désinfectable et ne doit être utilisé que pour le transport de denrées alimentaires. Enfin, le mode de transport doit comporter une ventilation très efficace pour maintenir les températures adéquates en fonction des liquides alimentaires transportés. On opte donc pour la citerne alimentaire, moyen de transport le plus adéquat pour faire voyager les liquides alimentaires.

Appliquée à toute la filière agroalimentaire, la norme ISO 22000, qui intègre les principes HACCP (Hazard Analysis Critical Control Point), vise à optimiser la sécurité des denrées alimentaires. Les professionnels de la restauration doivent donc suivre ces mesures, tout autant que les transporteurs de matières premières.

Rémi Paing, chargé de mission chez Fraikin, nous explique “qu’au-delà de l’hygiène, il y a un principe de sécurisation des produits, notamment en plombant les différentes ouvertures de la citerne, de façon à ce qu’aucun esprit malveillant ne vienne verser une quelconque substance dans la citerne. Au niveau des trappes de la citerne ainsi qu’au niveau des systèmes de dépotage, un cadenas ou un plomb sont posés, la cargaison de liquides alimentaires est ainsi scellée.”

Les citernes alimentaires : caractéristiques techniques pour transporter les liquides

Il y a plusieurs catégories de citernes alimentaires : celles pour les trajets longue distance et les citernes locales qui servent au ramassage laitier avec systèmes de pompage et de comptage.

“Une citerne peut être divisée en plusieurs compartiments, c’est le cas pour le ramassage de lait par exemple quand il y a du lait bio et du lait non bio. En général sur les citernes alimentaires il y a maximum trois compartiments, on appelle ça une citerne multi-compartiments.” ajoute Rémi Paing.

Pour le ramassage laitier, les citernes alimentaires utilisées sont en majorité sur porteur. Elles sont équipées de système de pompage et de flexibles permettant le raccordement aux cuves des fermes ainsi que de dispositifs de nettoyage des circuits.

“C’est un système de boules de rinçage internes qui parcourent tout l’ensemble de tuyauterie. Au-delà de la citerne, le réseau de tuyaux est extrêmement concerné car c’est là souvent que peuvent se stocker des éléments pouvant causer une prolifération de bactéries. Il faut être très vigilant tant au niveau de la collecte qu’au déchargement. Il existe sur le territoire plusieurs stations de lavage spécifiques aux citernes.” explique Rémi Paing.

Des citernes sur semi-remorques peuvent aussi assurer du ramassage laitier dans les régions à forte production laitière. Elles disposent alors des mêmes équipements que les porteurs.

Côté capacité, on note que sur porteurs, les citernes alimentaires peuvent transporter de 5 000 à 16 000 Litres sur trois compartiments. En version semi-remorque, les citernes transportent de 25 000 L à 29 500 L pour le ramassage laitier et de 29 000 L à 35 000 L pour le transport longue distance. Dans cette configuration, ce type de citerne peut contenir jusqu’à 9 compartiments différents.

Afin de conserver la température idéale des liquides alimentaires, les citernes alimentaires sont fabriquées en aluminium ou en inox. La majeure partie de ces citernes est isotherme et non frigorifique.

En bref :

Les liquides alimentaires nécessitent un transport dédié : le camion citerne est le plus adapté au transport de ces matières. En fonction de la collecte et du volume à transporter, les liquides ne sont pas stockés dans le même type de citerne alimentaire.

Les citernes peuvent transporter plusieurs typologies de liquides alimentaires si elles sont divisées en plusieurs compartiments. L’hygiène des compartiment doit être irréprochable afin de garantir la bonne conservation des liquides alimentaires.

Sources :

https://www.airliquide.com/fr/industrie/alimentaire

https://www.techniques-ingenieur.fr/base-documentaire/genie-industriel-th6/emballage-des-produits-alimentaires-et-autres-conditionnements-specifiques-42132210/liquides-alimentaires-ag6520/situer-le-liquide-alimentaire-parmi-les-autres-liquides-et-aliments-ag6520v2niv10001.html

https://www.techniques-ingenieur.fr/glossaire/liquide-alimentaire

https://www.transportsbarcos.fr/citerne-alimentaire-vrac.htm

https://www.transports-rastegue.fr/fr/notre-flotte.htm

https://www.delisle-sa.com/transport/liquide/

https://www.seli.fr/solutions/vrac-liquide-citerne-alimentaire/

https://www.groupement-flo.com/fr/services/flo-vrac-liquide.html

https://www.transportinfo.fr/acquisition-le-groupe-delisle-absorbe-les-transports-antoine-14/

https://www.traveco.ch/fr/fahrzeugpark/lebensmittel-fluessig/

https://www.anelligroup.net/fr/transport-liquides-alimentaires.html

https://www.transportsrousseau.fr/

https://www.transportsrousseau.fr/transports-de-vins-et-spiritueux.html

https://lojistike.blogspot.com/2018/02/les-differents-types-de-marchandises.html

https://www.waranet-solutions.com/fr/blog/respect-de-la-chaine-du-froid?gclid=CjwKCAjwpMOIBhBAEiwAy5M6YKf8eqZwHXcI8rFpdBTtH7KHvap4J0yPHqkjU1K8gc7RwB2jRfA48xoCS1wQAvD_BwE

https://www.transportesfelix.com/fr/nos-services/transport-international-de-liquides-alimentaires/

https://www.economie.gouv.fr/files/files/directions_services/dgccrf/securite/produits_alimentaires/Hygiene_alimentaire/HA-transporte-denrees-alimentaires.pdf

https://www.hurtrans.com/fr/frtransports-par-citernes-liquides-alimentaires/

https://www.hegelmann.fr/services-fr/les-marchandises-en-vrac-liquides-et-seches/

http://processs.free.fr/Pages/VersionWeb.php?page=0301

http://processs.free.fr/Pages/VersionWeb.php?page=0000

https://www.strategielogistique.com/comment-gerer-le-transport-de-denrees-alimentaires/

https://www.transports-malvaux.fr/transport-citerne.html

https://www.delisle-sa.com/transport/liquide/

https://www.transports-et-demenagement.com/la-logistique-de-transport-des-produits-liquides/

https://www.transports-et-demenagement.com/quels-sont-les-types-de-camions-pour-le-transport-de-vos-marchandises/

Partagez cet article
Partagez cet article